Substitution automatique du médicament générique: L’Alliance des patients demande au ministre Barette d’autres mesures pour protéger les patients

Montréal, le 13 février 2015 – L’Alliance des patients pour la santé (APS) n’est vraiment pas rassurée de la décision du ministre de la Santé et des Services sociaux d’éliminer la mention « ne pas substituer » qui permettrait aux médecins de prescrire à leurs patients un médicament novateur plutôt qu’un médicament générique.

Réactions aux projets de loi 10, 20 et 28: L’Alliance des patients pour la santé donne son appui au Collège des médecins

Montréal, le 3 février 2015 – Bien que l’Alliance des patients pour la santé manifeste un appui incontestable aux propos tenus en conférence de presse ce matin par le président directeur général du Collège des médecins, Dr Charles Bernard, elle tient à rappeler qu’un dialogue constructif et réaliste concernant l’organisation et l’offre de soins et de services en santé ne pourrait et ne devra avoir lieu sans la participation directe des associations et groupes de patients.

Projet de loi 28: L’Alliance des patients pour la santé ne veut pas que les économies se fassent sur le dos des patients

Montréal, le 2 février 2015 – Tout en appuyant le projet de loi 28, dont les travaux se poursuivent à la Commission parlementaire des finances publiques, l’Alliance des patients pour la santé (APS) s’inquiète que les économies que souhaite réaliser le gouvernement du Québec ne profitent pas aux patients. Le président de l’Alliance, Jérôme Di Giovanni, a tenu à rappeler que « le Québec est la province où les dépenses pour la santé, tant publiques que privées, sont les plus basses par habitant¹ et qu’il y a des limites aux compressions budgétaires que peut encaisser notre système de santé et de services sociaux ».

Lancement du Centre mondial de recherche clinique précoce: L’Alliance des patients pour la santé se joint à Montréal InVivo et à ses partenaires

Montréal, le 23 janvier 2015 – « Le déploiement du Centre mondial d’expertise en recherche clinique précoce, annoncé ce matin, est une excellente nouvelle pour les patients du Québec », déclare Jérôme Di Giovanni, président de l’Alliance des patients pour la santé, partenaire du projet. « Il est primordial que l’expertise québécoise des sciences de la vie soit soutenue et stimulée au bénéfice de la santé et de la qualité de vie des patients, de leurs proches et l’ensemble de la collectivité », ajoute-t-il.

Budget du Québec 2014-2015: Assurer la pérennité du système de santé

Montréal, 29 mai 2014 – À quelques jours du dépôt du premier exercice budgétaire du nouveau gouvernement québécois, l’Alliance des patients pour la santé (APS) espère que les orientations économiques du ministre des Finances seront cohérentes avec les besoins des patients, notamment en ce qui a trait à l’accès dans des délais raisonnables aux meilleurs soins et services de santé.

Élections québécoises: L’accès aux soins et services est l’enjeu fondamental en santé

Montréal, 21 mars 2014 – L’Alliance des patients pour la santé (APS) affirme que l’accès aux soins et aux services est l’enjeu fondamental de tout débat sur la santé. L’Alliance joint donc sa voix à celles de l’Association québécoise des établissements en santé et en services sociaux (AQESSS), du Regroupement provincial des comités des usagers (RPCU) et de la Coalition Priorité Cancer au Québec qui réclament des mesures pour garantir l’accès aux meilleurs soins et services pour les patients québécois.

Coupures dans les services de radiothérapie des hôpitaux de Montréal: Des patients n’auront plus accès à leur médecin

Montréal, le 11 février 2014 – L’Alliance des patients pour la santé (APS) dénonce la décision de l’Agence de la santé et des services sociaux de Montréal qui nie un droit fondamental en refusant que les patients provenant de l’extérieur de l’Île reçoivent des soins des professionnels et spécialistes des hôpitaux spécialisés en cancérologie de Montréal, et ce, à compter du 1er avril 2014.

Orientations, décisions et accès aux services de santé: Les patients veulent accroître leur rôle

Montréal, le 31 janvier 2014 – Les patients veulent jouer un rôle plus important et participer pleinement aux décisions qui les concernent dans le système de santé et de services sociaux, particulièrement sur le plan de l’accessibilité aux soins et aux services. En créant l’Alliance des patients pour la santé, « nous avons voulu nous donner une voix encore plus forte pour mieux faire valoir nos points de vue tant dans l’opinion publique qu’auprès des décideurs et des dirigeants du monde de la santé », précisent Jérôme Di Giovanni et Michel Roy, président et secrétaire de l’Alliance.