DROIT À L’OUBLI POUR LES SURVIVANTS DU CANCER – L’Alliance des patients appuie l’initiative du Parti Québécois et invite les parlementaires à la collaboration

Montréal, le 1er décembre 2016 – L’Alliance des patients pour la santé se réjouit de l’initiative du Parti Québécois visant à favoriser l’accès à l’assurance pour les personnes ayant survécu à un cancer et à mettre fin à la discrimination injustifiée dont elles sont toujours victimes. L’ouverture de ce débat était attendue depuis longtemps par…

AMENDEMENTS AU PROJET DE LOI 92 – Liberté de choisir son pharmacien, l’Alliance des patients pour la santé a été entendue

Montréal, le 16 novembre 2016 – L’Alliance des patients pour la santé (APS) salue l’adoption d’un nouvel amendement législatif qui empêche toute restriction au droit de choisir librement son pharmacien dans les contrats d’assurances. Une décision qui fait suite aux préoccupations exprimées par l’APS dans le cadre des travaux relatifs au projet de loi 92.…

AMENDEMENTS AU PROJET DE LOI 92 – Le droit de choisir son pharmacien en péril, croit l’Alliance des patients pour la santé

Montréal, le 15 novembre 2016 – En réaction aux propos tenus aujourd’hui en commission parlementaire par le ministre de la Santé et des Services sociaux, M. Gaétan Barrette, l’Alliance des patients pour la santé (APS) rappelle que le droit des patients à recevoir des services du pharmacien de leur choix doit être protégé en tout temps.…

AMENDEMENTS AU PROJET DE LOI 92 – Les patients surpris par l’ampleur des changements proposés

Montréal, le 11 novembre 2016 – L’Alliance des patients pour la santé (APS) accueille favorablement l’introduction d’une facturation détaillée en pharmacie, mais demeure préoccupée par l’ampleur des changements proposés au projet de loi no 92 qui vise à élargir les pouvoirs de la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ). Si l’APS est en faveur…

COUPURES ADDITIONNELLES DE 242 MILLIONS EN SANTÉ – Les services à la population déjà gravement affectés

Montréal, le 20 juin 2016 – La dégradation de la qualité de vie des personnes hébergées en CHSLD, les délais d’attente à l’urgence, les difficultés d’accès à des services de soins à domicile : les conséquences directes sur les patients et leurs proches s’accumulent. Alors que le ministre de la Santé et des Services sociaux annonce…